En une décennie et tout particulièrement lors de ce dernier mandat, la ville s’est considérablement transformée et améliorée. Nouveaux équipements, voiries rénovées, mises en accessibilité de plusieurs sites, aujourd’hui, la poursuite de cette transformation doit plus que jamais intégrer la prise en compte du développement durable.

Créer un pôle événementiel sur le site des anciens abattoirs pour implanter des événements tels que le Prix Bayeux Calvados-Normandie des correspondants de guerre, le Festival international du Cirque, la fête foraine, rationaliser leur fonctionnement et libérer les parkings concernés.

Utiliser le diagnostic détaillé et complet de l’ensemble du réseau de voirie de Bayeux (85km) du patrimoine et des installations pour recenser les dégradations et lister les zones où agir.

Continuer le suivi mensuel des réclamations des Bayeusains, réunissant services techniques, espaces verts, police municipale, cabinet de la mairie.

Travailler sur la dénomination et la numérotation des voies pour répondre aux problèmes d’adressage rencontrés par les secours, les urgences, l’acheminement du courrier et les livreurs.

Poursuivre notre travail autour de la mutation des anciens locaux et du site LCL (ex Crédit Lyonnais), véritable quartier dans la ville.

Urbaniser la zone Nord et la route de Littry (300 logements au total) et développer l’offre de logements.

Repenser la place de Gaulle et la place aux Pommes : Stationnement, traitement qualitatif.

Poursuivre la mise en accessibilité de la voirie et des bâtiments publics.

Rénover le clocher de l’église Saint-Patrice : Reprise des vitraux et ravalement de la façade nord.

Rénover et mettre en accessibilité le presbytère. Changement des menuiseries. Embellissement des locaux.

Réhabiliter la chapelle des Augustines, dans le cadre du projet de redéploiement du musée de la Tapisserie de Bayeux.

Étendre le cimetière Saint-Exupère. Embellissement du cimetière existant (reprise des murs d’enceinte, reprise des allées…).

Exonérer de la taxe foncière les propriétaires de logements neufs pendant 2 ans.